boucherie en long - Copie

 En ce samedi 28 mars 2015,


les B car... ont gagné leur Bifteck en faisant un (effet ?) Boeuf dans une ancienne Boucherie, en off mayennais et mieux valait être (garçon) Boucher que d'entendre ça !
Mais, ils ont eu la chance d'avoir avec eux en début de soirée, Pierre Bouguier (chanteur et guitariste du groupe Mémé les watts, n'hésitez pas à aller l'écouter ICI, vous ne le regretterez pas !) qui a mis l'amBiance en alluBant les Meuh (ce qui est l'idéal pour faire un Boeuf dans une Boucherie, convenons-en !)
Blang Blang ! Le voilà qui demande une Basse une guitare et Boum Badaboum, capte l'attention de tous en se lançant dans une interprétation entraînante et ludique d'une chanson de Bourvil, ''La Tactique du gendarme''. Un grand moment qui nous a tous Bluffé, Bercé, Baladé, Bien emBoBiné.

 

Voyez plutôt :

 

 


Quelques quarts d'heure plus tard, ce n'était pas le moment de flanchet pour les B Car... Bonnes poires, ils réussirent à se faux-filet pour monter sur le Billot et faire un chaud Bis. Malheureusement leur chanteuse fétiche, Mumu ContrUt, étant souffrante n'a pu assister à ce grand abattoir cacophonique.
Mais fort heureusement, nos fiers troubadours trouvèrent pour les accompagner, une interprète de luxe : la grande Lina qui, du haut de ses huit ans, a magnifiquement et rigoureusement chanté avec eux ''Comic Strip de Gainsbourg'' (puis ''La Java des hommes grenouilles'' de Ricet Barrier) :

 


Ensuite, ce fut au tour de Sylvère (chanteur du groupe Potavantou) de brûler les feux de la hampe dans cette boucherie, en accompagnant joyeusement les B Car... sur ''Au suivant'' de Jacques Brel. Un moment de folie douce, de poésie déjantée dans un trou de souris déglingué, une espèce de catacombe aztèque hachée loin d'être un gîte à la noix !

 

 

Quelques heures auparavant, les B Car.., parce qu'ils sont drôlement sérieux, avaient décidé de faire une bonne répèt' tout en taillant la bavette (ce qui était nécessaire pour se préparer à jouer dans une ancienne boucherie). Entre deux morceaux de choix (araignée ou merlan), Sebarjo s'est amusé à gratouiller l'élégant ukulélé rose de Joe Krapov,

 

 

sebarjo ukulele

 

 

tandis qu'ensuite Gilles Bémol s'emparait de la douze cordes du même Joe - qui heureusement, avait encore son kazoo, qu'il avait amené au cas... où.


L'essai de Bémol se fit sans bémol et on peut lui tirer son chapeau, il ne l'a pas volé !

 

chapeau gilles

 
Ecoutez plutôt :